Nos communiqués

  • mai
    15
    20

    Mettre le monde à l’endroit


    La réaction d’AVA à « l’affaire Willy Schraen »…L’intelligence face au comportement primaire…

    🌍 METTRE LE MONDE A L’ENDROIT ! ✊

    Il y a quelques jours, Willy Schraen, le Président de la Fédération Nationale des Chasseurs, au cours d’un live pour le site Chassons .com, a tenu ces propos, visant les opposants à la chasse :
    🤜 « J’aimerais bien qu’on en chope quelques uns quand même… Quand même il y en a quelques uns, il y a quelques coups de poings dans la gueule qui se perdent ! On va le dire un peu brutalement mais c’est quand même comme ça. Il y a les bonnes vieilles méthodes, pour pas dire plus . Moi je comprends le chasseur aujourd’hui qui dit, si j’en chope un, il va prendre une bonne branlée. »
    🙀 Quelques mots plus loin, il parle d’« agir sur le chat ». Et alors que n’importe qui d’un tant soit peu réfléchi aurait parlé par exemple de campagnes de stérilisation, comme en demandent toutes les associations spécialisées du pays, il appelle à les piéger (donc les blesser et les tuer indistinctement, sauvages comme domestiques) à plus de 300 mètres des habitations.
    Devant le tollé général qui répond à ses provocations insensées, M. Schraen réclame et obtient immédiatement une protection policière.
    Les propos outranciers de Guy Harlé d’Ophove, l’ancien élu FN criant au « fascisme » pour défendre son Président, sont la cerise sur cet immangeable gâteau. 🤢
    Provoquant les 8 millions de foyers français qui accueillent un chat et menaçant ouvertement de violence physique ses opposants dans un même jet, le président des Chasseurs obtient en 48h ce dont les victimes de ses innombrables menaces n’ont jamais pu bénéficier (notamment lorsque celui-ci avait appelé 800 gros bras à déferler sur l’Oise pour défendre la chasse à courre) : une protection de l’Etat.
    Sans minimiser aucunement le contenu menaçant qui peut parcourir les réseaux sociaux, notons tout de même la grande portée symbolique de cette situation kafkaïenne, où tout le monde semble marcher sur la tête !🥴🙃
    Ceux qui doivent bénéficier de cette protection, ce sont les animaux victimes de ces piégeages barbares qui existent déjà et sont théoriquement sanctionnés de 2 ans de prison🐱🦊, ce sont les habitants des campagnes🏡, dont 71% se déclarent « pas en sécurité dans la Nature en période de chasse » (sondage IFOP), mais ce sont aussi tous les opposants pacifiques à cette clique qui ne connaît que la brutalité et l’arbitraire des réseaux de pouvoir pour se maintenir, contre la volonté populaire, contre la société civile et contre le bon sens même.

    L’Etat a bien visiblement choisi son camp et il va falloir faire sans eux, ne savoir compter que sur nous même. C’est une nécessité, tout simplement pour mettre le monde à l’endroit ! 🤝🌍

     

    En savoir plus
  • mai
    11
    20

    Exigeons une Consultation Publique : Pour ou contre le Deterrage?


    Beaucoup de gens s’énervent, s’indignent et s’opposent en réagissant à cette Consultation publique : Non nous ne voulons pas de période complémentaire…
    MAIS ATTENTION ce que nous ne voulons pas, ce n’est pas une prolongation de ces pratiques abjectes mais leur ABOLITION… Et ce n’est pas ce que propose cette Consultation …
    Demandons une CONSULTATION posant la question :
    Etes-vous pour ou contre le DETERRAGE!!!!!!!!
    En savoir plus
  • avril
    29
    20

    Voyage au coeur de la France, nation des Lumières et … des barbares demeurés


    Avec l’assentiment de nos politiques toujours prêts à quelques génuflexions et déférences envers les derniers barbares du vivant de notre pays,  L 214 et One Voice nous proposent un voyage au cœur de la pratique qui distingue la France, puisque nous sommes sans doute les derniers à promouvoir ces exactions :

    https://www.facebook.com/l214.animaux/videos/886522855147885/

     

     

    En savoir plus
  • avril
    24
    20

    Le confinement des actes de barbarie ne fait pas partie des valeurs du gouvernement


    En savoir plus
  • mars
    19
    20

    les limites des atteintes à la vie


    La nullité empathique, l’arrogance mortifère d’une part de l’humanité sur la vie et les autres espèces qu’elle même, montrent aujourd’hui leurs limites.

    L’origine du virus actuel vient de Chine, où il semble qu’un homme seul en se mettant à table pour consommer de la viande sauvage, a mis des continents au bord de l’effondrement…

    Sans aller en Chine, l’industrie, le business, l’acharnement sanguinaire de l’exploitation du sanglier par les chasseurs en France bat son plein. Mais là aussi cette activité mortifère pourrait avoir ses limites, tant elle désorganise les équilibres naturels… Malheureusement les conséquences ne se mesurent que quand elles sont subies…

    Mais, avec des soubresauts la conscience des français progresse. Nous agissons dans ce sens, et le décalage avec ces pratiques iniques est de plus en plus profond.

    Le RAC sera là pour proposer son modèle de rapport sensible et intelligent, afin que la chasse soit définitivement enterrée, enchâssée au musée de la torture.

    Notre prochain Bulletin doit paraître courant avril…

    N’oubliez pas de renouveler votre adhésion le cas échéant.

    Bon courage à toutes et à tous.

    En savoir plus
  • janvier
    27
    20

    On détruit le renard puis on utilise le poison, la bromadiolone à la place du renard…


    Un communiqué du Collectif Grand Est pour le renard

    En Champagne-Ardenne, entre septembre et novembre 2019, plus de 25 communes ont reçu des autorisations de traitement à la bromadiolone. 
    C’est avec ce poison, un rodenticide anticoagulant très toxique, que l’on tente de réduire les populations de campagnols. Cette méthode radicale n’est pas sans conséquences sur l’environnement.
    Parallèlement à ces épandages, des milliers de petits prédateurs (renards, martres, fouines, etc) susceptibles de limiter l’ampleur des dégâts causés par les rongeurs, sont exterminés à la demande des Fédérations des Chasseurs du Grand Est.

     
    A l’instar de la légitime décision administrative prise récemment dans le Doubs qui interdit le piégeage et la destruction du renard roux sur 117 communes du département, le Collectif Renard Grand Est demande le déclassement du renard sur l’ensemble des communes du Grand Est concernées par une demande de traitement à la bromadiolone en 2018-2019 ainsi qu’à celles ayant ou ayant eu des dégâts causés par des micromammifères. 
     
    Un courrier en ce sens a été envoyé à tous les préfets du Grand Est ainsi qu’au préfet de Région. 
    Merci de diffuser l’info dans vos réseaux.
    Franck Vigna, pour le Collectif Renard Grand Est
    En savoir plus
  • décembre
    31
    19

    Un nouvel ouvrage en Boutique du RAC


    Patrice RAYDELET, naturaliste chevronné, dans son dernier ouvrage « Les animaux, la nature et la France » nous livre un état des lieux sans concession au travers du témoignage de son expérience personnelle.

    Un ouvrage à se procurer dans votre librairie préférée!

    http://www.france-sans-chasse.orgboutique/produit/httpswww-france-sans-chasse-orgboutiqueles-animaux-la-nature-et-la-france-%e2%80%8e

    En savoir plus
  • décembre
    19
    19

    Les temps changent…


    Les temps changent…

    Il n’y a pas si longtemps il a été remarqué que lorsque l’on soulevait une difficulté, un problème, un phénomène perturbateur, les gouvernants réagissaient en déclarant : « nous allons créer une Commission ! » ce qui ne manquait pas « d’enterrer » le problème en question.

    Aujourd’hui, le progrès du « management social » aidant, ce n’est plus une Commission mais une Milice qui est formée.

    Ainsi la création d’une Milice d’accompagnement et de protection des chasse à courre a été envisagée, afin de lutter contre les méchants perturbateurs. Une Cellule est créée pour lutter contre les Lanceurs d’alertes. Et dernièrement une Cellule, soit concrètement une Milice, est évoquée pour protéger les agriculteurs « des atteintes au monde agricole ». Alors qu’il est bien constaté que « Depuis quelques années, un phénomène grandit, inacceptable… ».

    Si ces « groupes d’appuis du gouvernement » se conduisent aussi violemment que ceux « utilisés » lors des derniers mouvements sociaux, on peut s’attendre au pire (cf l’affaire Benalla).

    Refusant de prendre en compte l’évolution de la société et de la civilisation même, il ne vient pas à l’idée des « plus intelligents d’entre nous » de rechercher l’origine de ces manifestations d’opposition et de prendre en compte cette évolution… Cette réaction autoritaire est indigne.

    Décidément la personne qui a dit que « les politiques sont en retard vis à vis de la société » a bien eu la pensée juste du moment.

    Les actes de dégradation et de destruction des installations de chasse se multipliant nul doute que le président Schraen ne va pas tarder à demander la mise en place d’une Milice de protection des chasseurs et de leurs dispositifs de mise à mort

    En savoir plus
  • octobre
    12
    19

    L’ouvrage de Pierre Rigaux : Pas de fusils dans la nature est disponible


    Une France sans fusils, sans arcs, sans épieux, sans pièges… C’est ce que propose Pierre Rigaux dans son ouvrage : Pas de fusils dans la nature. Nous ne pouvons que recommander bien sûr l’ouvrage de notre ami, chroniqueur dans le Bulletin du RAC, dont les thèses rejoignent les nôtres.

    Vous pouvez vous le procurer en suivant le lien :

    https://www.chez-mon-libraire.fr/livre/9782379311369-pas-de-fusils-dans-la-nature-les-reponses-aux-chasseurs-pierre-rigaux/

     

    En savoir plus
  • septembre
    22
    19

    La guerre annuelle autorisée, voire encouragée par l’État déclarée à plus faible que soit prend ce mois de septembre sa plus pleine dimension…


    Image Olivier A3

    les Tartarins de tous les départements se réunissent, et en choeur et en s’encourageant mutuellement ont décroché fusils, carabines, arcs, épieux et poignards pour courageusement traquer, débusquer et tuer un maximum d’êtres plus faibles qu’eux.

    Evidement si les animaux étaient en mesure de se défendre nous aurions dans les forêts et campagnes assurément bien moins de courageux nemrods…

    La nature humaine est ainsi faite du meilleur et du pire… Seule la loi pourra préserver l’intérêt général et la vie…

    En savoir plus