Août
29
22

Les chasseurs et l’Etat : une affaire juteuse de privilèges au détriment de la biodiversité


Le dernier rapport du Commissaire aux comptes (JO du 8 août dernier) met en lumière ce que veulent masquer les chasseurs, soit une hausse de 23000 % de leurs subventions depuis 2017 passées de 27000 à 6,3 millions d’euros
Notamment depuis 2019 avec la création d’une éco-contribution versée par l’État à la FNC pour chaque permis validé, dans le but qui, soit disant, serait de financer des projets liés à la biodiversité, pour une enveloppe de 10 millions d’euros chaque année…
C’est bien sur ces « missions », que l’État confieraient aux chasseurs, que selon leur président Willy Schraen, se justifieraient ces aides financières…
Comme on le voit l’hypocrisie bat son plein.
Au fond pourquoi se priver de la grossièreté de la tromperie, de l’abjecte connivence lorsque les conditions le permettent.
Pendant ce temps des Présidents de Région comme Laurent Wauquiez et Xavier Bertrand suppriment les subventions aux associations de protection de la faune sauvage.
Est ce ainsi que l’on souhaite être gouvernés, alors que les alertes se répètent sur les dangers qui pèsent sur la biodiversité?