• L’abolition de la vènerie, chasse à courre et déterrage

    Share

    La chasse à courre, abandonnée depuis la Révolution et réactivée par Napoléon, consiste à poursuivre un animal à cheval jusqu’à l’épuisement pour ensuite le tuer à l’arme blanche, si les chiens ne l’ont pas déjà déchiqueté. Il s’agit d’une pratique extrêmement cruelle qui n’est justifiée que par le plaisir de ceux qui s’y livrent, et qui scandalise tous les autres.

     

     

    La chasse à courre , pratique cruelle et désuète, comme toute forme de chasse doit être abolie.

     

     

     

    Le déterrage consiste à repérer les terriers des blaireaux et renards y faire entrer des chiens puis déterrer les animaux, les saisir par une pince métallique et les mettre à mort avec leurs portées relève d’un sadisme insupportable aujourd’hui au 21ème siècle.