Juil
10
20

Selon Chassons.com – Remaniement ministériel : deux bonnes et une mauvaise (bonne) nouvelle pour les chasseurs (car ce n’est pas B.Pompili qui leur fera de l’ombre…)


Share
La chasse est peut être un bon indicateur de la façon dont nos dirigeants considèrent, la nature, la vie et notre environnement. Tant que les chasseurs se montrent satisfaits de nos dirigeants nous pouvons en tirer les conséquences…

Communiqué du Site Chassons.com le 7 juillet 2020 :

Deux bonnes et une mauvaise nouvelle dans le cadre du dernier remaniement ministériel proposé par le nouveau Premier Ministre Jean Castex.
La première bonne nouvelle est donc la nomination de ce gersois, père de quatre filles, passionné de rugby, petit-fils de paysan et arrière petit-fils de forgeron. Maire d’une commune des Pyrénées-Orientales, Prasdes (6000 habitants), ce dernier nous vient du monde rural qu’il connaît si bien.

L’autre excellente nouvelle nous vient de la justice avec la nomination surprise d’Éric Dupont Moretti. Le garde des sceaux aura fort à faire dans ce ministère et s’agissant de la chasse nous pouvons compter sur lui pour qu’il veille au grain. En effet, acquittator est un féru de fauconnerie, un défenseur de la corrida et il ne loupe rarement l’occasion de défendre toute forme d’attaque à l’encontre du monde cynégétique. Le dernier souvenir en date était sa prise de parole sur Europe 1 et ses attaques incisives envers Brigitte Bardot et Nagui qui avaient vivement insulté l’ensemble des chasseurs au moment de « l’’affaire du chat ».

Il risque cependant de se prendre de bec avec la nouvelle Ministre de la Transition Ecologique, Barbara Pompili, ex Europe Ecologie les Verts ayant rejoint la République En Marche il y a maintenant trois ans. De son côté, celle-ci n’a pas du oublier sa rencontre avec le Président Willy Schraen en 2016 lors de l’inauguration de la Maison de la Nature à la Motte-Brebière en Picardie.

Lors de son discours, le Président des Chasseurs lui avait alors indiqué qu’elle cherchait par tous les moyens à nuire à la chasse et aux chasseurs de France! Elle avait alors répondu qu’un jour, peut-être, dans le monde des bisounours, les chasseurs et les associations de protection de l’environnement pourraient cohabiter.

Que va donner ce cocktail, difficile de le savoir? Mais si le thème des chasses traditionnelles devait être mis sur la table, gageons que le combat devrait être explosif! Et à ce petit jeu-là, il y a fort à parier que le garde des sceaux aura le dernier mot! …