Déc
13
20

Une pensée pour Morgan


Une pensée pour Morgan,
fauché par l’insondable absurdité d’une distraction mortifère.
Nous ne trouverons pas les mots pour condamner l’inadmissible.
Le tireur n’est pas seul responsable : le législateur, les hommes et femmes politiques qui encouragent ce loisir nuisible et mortel partagent largement la responsabilité de ce drame, qui chaque année se reproduit, suscite beaucoup de réactions, d’émotion, de révolte… puis se perd dans le temps jusqu’à la saison suivante…